Nos sites d'intervention

Aire Protégée Communautaire Gnanhouizoun

La forêt de Gnanhouizounmè est l’un des rares écosystèmes forestiers denses qui subsiste encore au Sud Bénin dans le Dahomey-Gap. Cette forêt constitue dans la vallée de l’Ouémé un des derniers sanctuaires du singe à ventre roux (Cercopithecus e. erythrogaster), un primate endémique du Dahomey Gap. C’est également l’habitat refuge du sitatunga (Tragelaphus spekii) la plus grande antilope de la partie méridionale du Bénin qui au plan national est menacé. Les études réalisées rapportent la présence de 7 espèces et sous espèces de primates, 8 espèces de mammifères et 3 espèces de reptiles.

Aire Protégée Communautaire Gbèvozoun

La forêt sacrée Gbèvozoun est située dans le village Agbonan, Arrondissement de Bonou dans la commune de Bonou. La forêt est un réservoir de biodiversité en ce sens qu’elle abrite de nombreuses espèces végétales dont certaines sont rares et menacées telles que Triplochiton scleroxylon, Cola gigantea, Afzelia africana, Celtis spp, Milicia excelsa, Antiaris toxicaria, Trichilia prieuriana, Trichilia tessmannii, Trichilia megalantha, Parinaria robusta, Musanga cecropioides, Tabernaemontana pachisyphon, Manilkara spp., Mimisop spp. Piptadenistrum africanum, Pycnanthus angolensis. La faune sauvage rencontrée comprend des mones (Cercopithecus mona), tantale (Chlorocebus tantalus), sitatunga (Tragelaphus spekii), crocodile nain (Osteolaemus tetraspis), Guib harnaché (Tragelaphus scriptus), daman des arbres (Dendrohyrax arboreus), etc.

Aire Protégée Communautaire de Kikélé

Kikélé est un village de l’arrondissement de Bassila au sud du département de la Donga. La forêt sacrée de Kikélé est une mosaïque de forêt dense sèche, de galerie forestière, de forêt claire et de savane couvrant environ 12 ha. En dehors de l’espèce favorite qu’est le Colobe de Geoffroy (Colobus vellerosus), la forêt sacrée abrite plusieurs autres espèces animales dont les plus représentatives sont les écureuils (Xerus erythropus), l’aulacode commun (Thryonomys swinderianus), le cricétome (Cricetomys gambianus), le lièvre (Lepus crawshayi) et diverses espèces d'oiseaux.

Aire Protégée Communautaire de Kpékonzounmè

La forêt sacrée de Kpékonzoumè située dans la commune de Adjohoun fait partie des îlots de végétation encore relativement préservés au Sud-Est du Bénin et est caractérisée par une végétation assez dense. Elle abrite plusieurs mammifères dont trois sont en voie de disparition que sont le sitatunga et le singe à ventre roux, et la roussette paillée. Les animaux les plus remarquables de la forêt sont les roussettes paillées (grande chauve-souris frugivores).

Sanctuaire des singes de Drabo-Gbo

Situé dans le village Drabo-Gbo à Abomey-Calavi, le Sanctuaire des singes est une forêt aménagée, abritant une faune diversifiée. Le Sanctuaire des singes de Drabo est actuellement le seul site au Bénin où il est facile d’observer des singes à vente roux (Cercopithecus e. erythrogaster) habitués à la présence humaine. On y observe egalement plusieurs espèces de plantes menacées de disparition au Bénin et une diversité de poissons en aquarium.